Sur terrain clos, ou directement à domicile, les cours d’éducation canine me permettent d’évaluer les apprentissages de l’animal. Aussi, je tente de définir la demande exacte des ses propriétaires, et de les assister pour qu’ils puissent atteindre leur objectif.

Marche en laisse, rappel, positions « assis », « couché, « pas bougé », « debout »….les demandes et attentes sont différentes.
Selon l’environnement du chien et de ses propriétaires (rural, urbain), certains apprentissages apparaîtrons indispensables, d’autres moins.

De même qu’en fonction de l’animal, de sa race, de son tempérament, le protocole ne sera pas toujours le même.

J’utilise donc une approche adaptée à la situation et une écoute spécifique et personnalisée pour chaque personne.

Comme exprimée dans la partie « Mon approche », j’utilise le renforcement positif, en travaillant sur la motivation du chien.
Les colliers à pointe, étrangleur, électriques et les sanctions…ne sont donc pas les bienvenues au cours.

Aussi, j’utilise comme accessoires de travail une longe d’une dizaine de mètres et une laisse d’environ 2m50.

Les séances d’éducation ne durent généralement pas plus d’une heure. En effet, les cours demandant une grande concentration à votre chien. Il m’apparaît donc judicieux, pour pouvoir conserver son attention, que l’exercice ne lui paraisse pas trop long.

Les séances peuvent être individuelles ou collectives selon la demande des propriétaires et ce qu’ils souhaitent améliorer.

L’avantage du cour individuel sera de ne pas trop perturber l’animal et de lui offrir un environnement propice à des nouveaux apprentissages. Il offrira aussi la possibilité de pouvoir conserver plus facilement son attention, d’effectuer un travail de fonds et fixer les bons comportements.
De plus, n’ayant qu’un seul binôme homme-chien à observer, il me sera plus facile de transmettre conseils et méthodes pour l’éducation de l’animal.

L’avantage du cour collectif, lui, sera celui de travailler la socialisation du chien. On pourra y’observer sa façon de communiquer avec ses congénères (olfaction, vocalises, signaux d’apaisement, marquage) et son tempérament. Enfin, c’est un bon moyen de tester sa capacité à vous accorder de l’attention dans un contexte susceptible de le distraire.
Précisons que l’accès au cours collectif nécessite que votre chien ait d’ores et déjà acquis les bases d’éducation canine.

Que ce soit en cour individuel ou collectif, la séance ne commence qu’après une « récréation » permettant au chien de se détendre, de se défouler et d’être disposé à être plus attentif